Contenu original et gratuit sur Internet

Par | 0 Comments

Le bon contenu original et gratuit sur Internet existe ! Des articles qui ne ressemblent pas à un copier-coller d’une dépêche AFP. Dimitri Kucharczyk sur la NBA, Océane Herrero à propos d’économie, d’écologie et de réseaux sociaux, Lloyd Chéry en matière de fantasy et de science-fiction et Nicolas de Rabaudy sur la gastronomie française, proposent ce dont les lecteurs et Google raffolent : du contenu unique et qualitatif. 

 

Dimitri Kucharczyk

Le grand public tient parfois les journalistes sportifs en piètre estime. Le journalisme du pauvre, en somme, Patrick Montel n’ayant pas franchement aidé ses confrères.

Dimitri Kucharczyk tord le cou aux clichés dont souffrent ses pairs. Ses articles dans Basket USA ou PopnSport sont un mélange d’érudition, de contrepoints et d’analyses  – extrêmement – pointues. Du très bon contenu original et gratuit sur Internet. Sans oublier son goût prononcé pour les jeux de mots subtils, qualité d’ailleurs assez répandue dans la rédaction de Basket USA.

Nul autre journaliste francophone que lui ne se penche sur la dépendance des équipes NBA aux 3 points ou n’estime que Tony Parker souffre du complexe d’Anquetil.

Dimitri Kucharczyk peut même se muer en philosophe :

« C’est comme voir un être cher s’épanouir dans un monde dont les repères semblent avoir évolué sans moi. Est-ce qu’il m’expulse inexorablement ou est-ce que je dois faire l’effort mental pour revenir dans son centre de gravité propre ? »

Sans slam dunk conteste le meilleur journaliste sportif NBA en France.

© Basket USA

 

Lire aussi La culture autrement sur Youtube

 

Océane Herrero

Habituellement, chaque rédaction recrute ses membres en fonction de leurs spécialités journalistiques respectives. Rares sont ceux à pouvoir cumuler différents thèmes ou spécialisations tout en restant pertinents.

Océane Herrero y parvient. Journaliste économique au Figaro (où certains de ses articles sont payants), elle écrit également sur des questions environnementales ou à propos des réseaux sociaux. Qu’il s’agisse de l’orpaillage en Guyane française, du complotisme chez les femmes, ou de la pêche Post-Brexit, ses articles sont toujours complets, limpides et intéressants. Du contenu original et gratuit sur Internet. Du vrai journalisme. Avec, lorsque la ligne éditoriale le permet, un sens de la formule et un zeste d’humour percutants.

A l’heure où plusieurs publications généralistes gratuites du web cumulent écriture atone, fautes d’orthographe et sujets lénifiants, cette singularité rare doit être soulignée.

© Le Figaro

 

Lloyd Cherry

Les pays anglo-saxons valorisent la fantasy et la science-fiction. A l’inverse, les médias français ne font pas grand cas de ces catégories littéraires. Cependant, un léger changement de mentalités bruisse (« Le Masque et la Plume » itself a brièvement mentionné le dernier roman d’Alain Damasio (à 3’15 sur le replay de l’émission)). Et Lloyd Chéry incarne ce changement. Ses articles du Point ou Point Pop braquent les projecteurs sur les livres de SF/fantasy à ne pas manquer. L’un des premiers à avoir vu venir la déferlante Claire Duvivier.

 

© Le Point

 

Son passionnant podcast « C’est plus que de la SF » (produit par ActuSF) analyse avec des auteurs ou des experts les grands classiques de la science-fiction ou de la fantasy et aborde son actualité (livres comme films).

Lloyd Chéry a également piloté un mook consacré à Dune, (roman mythique de Frank Herbert), au casting prestigieux. Salué par la presse, ce mook est d’ailleurs la première œuvre à recevoir le prix Hors compétition de l’histoire du Grand Prix de l’Imaginaire.

Un excellent décrypteur de SF et de fantasy, pour néophytes ou experts avertis.

 

Lire aussi Le roi de la nuit nuit-il au commerce ?

Nicolas de Rabaudy

A grand renfort de clichés alimentaires flatteurs, certains influenceurs sur Instagram se rêvent en commentateurs gastronomiques avertis. En ce cas, ils devraient préalablement se comparer avec la référence en leur domaine. Et lire ainsi Nicolas de Rabaudy. Ecrivain et auteur, ses articles sur Slate.fr représentent un moment de lecture savoureux. Sa connaissance approfondie des tables, bien accompagnée par une écriture ciselée de la langue de Molière en font un foodyteller redoutable. Plats, lieux, époques, le vénérable critique culinaire sait transporter son lectorat et le faire saliver. Visitant les grandes tables françaises comme les plus confidentielles, il ne souffre d’aucun snobisme aigu : si le goût justifie l’addition, il n’hésite pas à partager ses bonnes adresses.

 

Nicolas de Rabaudy écrit également autour de la gastronomie : établissements parisiens sous l’Occupation, Proust espionnant la bonne société à l’hôtel Ritz pour la retranscrire dans La Recherche, livres de recettes ou éloge du vin de la Romanée-Conti peuvent par exemple faire partie de son menu.

© Slate.fr

 

Ces 4 journalistes savent captiver un lectorat. Au même titre que des sites tels Usbek & Rica ou The Conversation, ils rendent possible la lecture d’un excellent contenu original et gratuit sur Internet. Cela ne doit pas faire oublier qu’il est sain de devoir payer pour avoir accès à du bon journalisme, surtout à l’heure où les fake news pullulent. Certains internautes l’oublient trop souvent.