Le réveil de la farce

Le réveil de la farce

Par | 0 Comments

Florence Foresti, Guy Bedos, Gad Elmaleh, Norman, Dieudonné, Titoff, Franck Dubosc… À l’ombre de ces blockbusters du rire spécialistes du one man show, de nouveaux talents français émergent sur Internet. Leurs points communs : une diffusion de leurs oeuvres adaptée au format web, un anonymat partiel ou total sur leur véritable identité, un humour aux antipodes du politiquement correct.

Alors si vous êtes navrés par Kev Adams, aussi bien dans « Les nouvelles aventures d’Aladin » que dans la série télévisée Soda  (dans laquelle le personnage comique efficace n’est autre que William Lebghil), ne désespérez pas : d’autres jeunes talents du rire font vraiment rire, eux. 

Morceaux choisis :

 

1) Le Sociologue 

Élu meilleur blog de l’année 2014, « Le sociologue » se présente comme un tutoring analytique de séduction et de philosophie. Animé par Steeve Bourdieu, avatar hipster barbu hédoniste caché derrière d’épaisses lunettes de soleil, on y apprend par exemple :

– La Théorie Sociologique de la Séduction en NightClub Discothèque,

– Comment faire fi d’un clochard qui vous dit « J’ai faim ! » alors que vous sortez de la boulangerie fièrement muni d’un paquet de chouquettes bien garni?,

– Quelle attitude adopter lorsque vous croisez un avion de chasse au supermarché alors qu’un paquet de PQ trône fièrement sur votre caddie?

Une plongée ludique dans les moeurs et les personnages contemporains récurrents, certains lecteurs pouvant maintes fois se reconnaître.

Cynique, corrosif, on revisite le b.a.-ba des codes des générations X,  Y et Z, grâce à un phrasé mixant riche maîtrise de la langue française et codes modernes : mots nouveaux (YOLO, Poncer), hashtags, émoticones et autres tableaux explicatifs hilarants.

Capture d’écran 2015-10-23 à 12.02.40

Derrière Steeve Bourdieu se cache Jérémy Doucet, diplômé d’HEC, ambitionnant de devenir scénariste. Ce qui ferait du bien aux prochains films de Luc Besson.

 

 

2) Baborlelefan

Avatar brouillon du célèbre personnage de dessin animé Babar, la comparaison avec ce dernier s’arrête là. Coqueluche du web, Baborlelefan le dit lui-même : Certains me voient comme un prophète, d’autres comme un martyr, peu importe, James Cameron m’a fait un #FF.

Style distinctif du singulier pachyderme  ? Fautes d’orthographes – volontaires – jalonnant ses textes, photomontages, humour décalé et irrévérencieux, on découvre par exemple s’il vaut mieux embaucher des clandestins pour pédaler ou payer EDF, ou le groupe Facebook secret des grands méchants.

Mais Babor excelle particulièrement lorsqu’il « trolle » les uns et les autres. Tantôt en se faisant passer pour une fille aguicheuse et faire acheter à sa victime trouvée sur le site de rencontres Happn une pastèque pour mieux lui poser un lapin (photographies à l’appui), tantôt en faisant sortir de leurs gonds de potentiels recruteurs, abasourdis par sa bêtise, sa vanité ou sa condescendance.

Il arrive parfois que Babor se fasse troller à son propre jeu, comme par exemple face au Community Manager de la FNAC, trublion notoire et efficace des réseaux sociaux, il est vrai.

 

 

3) StateAlchemist 

Véritable geek informatique, StateAlchemist a revisité à sa sauce la série culte  « Les Chevaliers du Zodiaque » avec panache. Humour absurde, dans la lignée des René Goscinny et Alain Chabat (« Je me suis fait fumer comme un saumon »), références multiples, deuxième degré abondant, pour un résultat hilarant :

 

 

4) Philippe Valette

Gardiens du politiquement correct, la bande dessinée Georges Clooney, une histoire vrai, n’est pas faite pour vous.

Capture d’écran 2015-10-23 à 13.47.52

 

Illustrée par des dessins enfantins au feutre, l’histoire raconte les aventures d’un super héros nombriliste, privilégiant aussi bien son intérêt personnel que la défense de la veuve et de l’orphelin.

Humour pipi caca prout, fautes d’orthographe volontaires, grossièretés, grivoiseries, méchanceté, violence, toutes nos pulsions contrôlées de la vie de tous les jours semblent sortir de leur cage, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Le scénariste et illustrateur, Philippe Valette, s’avère de surcroît un as du marketing : vous commencez tranquillement à lire sa BD sur Internet, le suspense devient insoutenable et là boum, l’histoire haletante s’arrête ! Vous êtes bons pour un aller-retour à la librairie, afin d’acheter la BD complète (astucieusement enveloppée de plastique, impossible donc de connaître la fin de l’histoire sans payer le livre, sauf à tenter un librairie baskets).

Devant le succès rencontré, un deuxième tome des aventures du super héros cagoulé est sorti : Georges Clooney 2:  Mi-homme Michel

 

#BonusTrackJustin Roiland et Dan Harmon ne sont pas français, sinon, ils auraient rejoint haut la main cette liste de talents du rire pour leur dessin animé caustique Rick and Morty, digne héritier des Simpsons, Futurama et autres South Park.

Rick&Morty